Ubu roi -
Ubu roi -
Ubu roi -
Ubu roi -
Ubu roi -
Ubu roi -
Ubu roi -
Abonnez-vous à ce fil RSS
LinkedinFacebookTwitterYouTube
Alias :
Chaires statutaires

Définition

Une Chaire est associée à un domaine d’intérêt. Celui ou celle qui s’en préoccupe, le lampadophore, en relève constatations, questions, hypothèses, rapports, tous travaux destinés à mettre en lumière l’obscur et proposer l’expérience du vivre réel ou virtuel. Son lampadophore, porteur de cette clarté, qu’il ignore, tait ou diffuse, en assume la quête, les actes et les propos. On est associé à une Chaire par affinité, selon les statuts ou sur invitation.

Par exemple, ce mot «chaire», qui s’apparente à «chaise», s’en dissocie en ce qu’il conserve un lien plus étroit avec le «kathedra» grec (siège, trône), d’où a été créé le «cathédrale» du primat et du monument religieux. On notera que «siège», pour sa part, est issu du «ezomaï» grec, qui évoque le fait de s’asseoir. D’où la chaire, bien que reliée au meuble où siéger, désigne davantage l’espace et l’autorité d’où l’on prêchait.

On utilisera l’expression avec une majuscule portée au terme spécifique de la quête (la chaire de Virtualités spatiales), ou portant elle-même la majuscule quand le libellé exact est omis (le lampadophore de cette Chaire est l’hégémonique Yvon Cozic).

Les Chaires statutaires sont au nombre de cinq.


Tous droits réservés© 2003 / 2019, Académie québécoise de 'Pataphysique - - Déclaration et déni de responsabilité  Dernière mise à jour 16 novembre 2019 16 novembre 2019
Ce portail utilise la plate-forme CommunesWeb©, Un produit KOAN Infomédia ,   Crédits.  Déconnexion administrateur